la-marmite-a-malices-poeme-le-cepe-et-la-truffe

Le cèpe et la truffe

Poésie de Gérard ROSSINI

Extraite de son recueil « Petit fablier du vingtième siècle » publié en 2001 aux Éditions Mallard.

L’auteur qui se dit « Bac + 30 et curieux de tout » a publié des livres sur l’art populaire ou les produits de terroir. Écrivain, scénariste sourcier, rabassier à ses heures et poète « au compte-gouttes », il a écrit ce recueil de fables aux confins du pamphlet et aux odeurs de surréalisme.

Le cèpe et la truffe

Un novembre frisquet,
Sous un chêne en forêt,
Se pavanait un cèpe,
Portant beau, provoquant.
Tout près de là, sous terre,
Une truffe arrivait à maturité.
L’une vantait son parfum,
L’autre sa fière allure.
– Je vis cachée, dit-elle,
Les grands froids me verront encore.
Ce n’était pas l’avis d’un sanglier
Passant par là.
Méprisant le bolet, il déterra la belle
Et s’en délecta fort.
Quelque vexé qu’il fût,
Le cèpe se félicitait de ce choix judicieux,
Tant et si haut qu’un limaçon
Trois jours durant le trouva à son goût.