la-marmite-a-malice-proposition-exposition-grenoble

Expo: Tables et festins au Couvent Sainte-Cécile à Grenoble

Histoire de la cuisine et représentation artistique des festins ou de la bonne chère en natures mortes sont les thèmes de cette exposition à dévorer des yeux.

“L’hospitalité dans la peinture flamande et hollandaise du XVIIe siècle… et la bande dessinée »

Au couvent Sainte Cécile
37 rue Servan à Grenoble
Jusqu’au 27 février 2016
Du mardi au samedi, de 11 h à 13 h et de 13h30 à 19h.
Fermée les lundis, dimanches et jours fériés
Fermée exceptionnellement du 27 au 31 décembre 2015.
Renseignements:  04 76 88 75 75
www.couventsaintececile.com

Tables et festins montrent le plaisir du partage spirituel ou épicurien. Une rencontre étonnante et festive entre peintures anciennes et bande dessinée, née du désir de mettre en résonnance deux arts « raconteurs d’histoires ».

Les natures mortes, ou plutôt ces « vies tranquilles » comme on les appelle en flamand, se présentent, dès la fin du XVIe siècle, dans la Flandre catholique et la Hollande protestante, comme des tables tantôt débordant joyeusement de mets, tantôt proposant un repas des plus frugal. Dépouillées ou flamboyantes, toutes disent le plaisir du partage.

À ces œuvres du XVIIe siècle répondent une trentaine de créations d’auteurs de bande dessinée de premier plan, qui interprètent, chacun à leur manière, le thème de l’hospitalité. Grinçants ou drôles, lumineux ou énigmatiques, leurs travaux questionnent notre rapport à l’hospitalité, à la nourriture et à l’autre dans notre société de consommation mondialisée.